Comment installer une solution de chauffage au bois ?

Il est défini 3 zones d’installation d’appareils de chauffage au bois dans les textes réglementaires de référence :

installation d'une solution de chauffage

Zone 1

Implantation en toiture avec une sortie du conduit de fumée 40 cm au-dessus du faîtage (ARR – 22 octobre 1969).

Zone 2

Implantation en toiture avec une sortie du conduit de fumée au-dessous du faîtage.
Mise en oeuvre non-traditionnelle couverte par les DTA, ATec et FAB (en se basant sur un calcul
de dimensionnement au sens de la norme NF EN 13384-1).

Zone 3

Implantation en façade avec une sortie du conduit de fumées sur le mur. Mise en
oeuvre non-traditionnelle et uniquement autorisée pour des travaux de rénovation. Couverte par
les textes DTA et ATec.

Quelques règles simples qui contribuent à une bonne installation :

• Recourir à une entreprise labellisée « RGE » afin de réaliser vos travaux d’installation. Cette obligation est indispensable
pour bénéficier des aides publiques
• Ne brûler que du bois de chauffage ou des granulés de bois qui répondent à des certifications ou marques collectives d’exigences : NF Biocombustibles solides, France Bois Bûche : des entreprises françaises qui s’engagent, DINplus ou ENplus
• Faire ramoner deux fois par an son conduit de fumée par un professionnel, dont une fois durant la saison de chauffage (octobre à avril).
Le conduit de fumée est la pierre angulaire de l’installation
de chauffage au bois. Il ne doit pas être obstrué

 

Grâce à une bonne installation dans les règles de l’art et en respectant les points de vigilance mentionnés dans ces fiches pratiques vous contribuez, vous aussi, à la préservation de notre environnement !